L’épilation au laser, est-ce un acte médical ?

L’épilation au laser est un acte médical nécessitant la présence d’un professionnel de santé afin d’établir un protocole sécurisé et sur mesure à chaque patient.

Pour cause, le médecin doit impérativement procéder à une consultation pré-épilation afin d’identifier les éventuels antécédents médicaux et chirurgicaux pour établir un protocole de soin adapté.

Pour assurer cet acte de médecine esthétique, le Centre Laser Médical Bourgogne intègre la sécurité au cœur de ses préoccupations et dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

Pourquoi l’épilation laser doit-elle être effectuée par un médecin ?

L’épilation définitive au laser permet de traiter directement la nature et la base du poil. Le dispositif libère un faisceau lumineux qui est absorbé par la mélanine présente dans le bulbe du poil. À la suite de quoi, le follicule pileux est totalement détruit.

Afin que le traitement soit définitif, le patient doit réaliser une série de séances. Ce sont 10 à 20% des poils qui sont détruits par séance, il faut donc prévoir entre 8 et 12 séances pour obtenir un résultat optimal (selon la zone traitée). Un traitement laser détruit entre 80 et 90% de la pilosité bien qu’en fonction du profil et des aléas hormonaux, il soit probable que quelques poils obstinés repoussent. Bien entendu, ils seront nettement plus clairs et fins.

L’épilation au laser se pratique avec des lasers médicaux de classe IV. Ils requièrent une maîtrise sans faille et nécessitent un encadrement par un professionnel diplômé de médecine esthétique, dermatologique ou généraliste. Avant d’entamer le processus d’épilation définitive, le docteur doit examiner la peau et observe l’état des taches sur l’épiderme.

L’enjeu du médecin est de paramétrer la machine en fonction du votre profil. Pour évaluer la pigmentation de la peau, les professionnels de santé utilisent une unité de mesure appelée phototype. Cette classification est composée de 7 types. Le phototype prend en compte la couleur des yeux et le niveau de mélanine d’un individu. En fonction du niveau, la densité et l’intensité du laser varie.

Ainsi, la réalisation du traitement d’épilation laser sans la supervision d’un médecin ou sans la présence d’un médecin dans les locaux, est un exercice illégal de la médecine. Ces imprudences présentent un risque pour le patient et une absence d’assurance en cas de complication.

Au Centre Laser Médical Bourgogne, l’équipe du Dr Louis vous reçoit dans les règles de l’art, au cabinet médical situé 32bis Bd de l’Université à Dijon.

Quels sont les risques de l’épilation au laser ?

Les risques peuvent être nombreux si tous les aspects médicaux ne sont pas respectés. C’est l’action irréversible de l’épilation laser qui fait de cette technique un véritable acte médical, au vue de la puissance des machines.

« Le problème de ces machines, c’est qu’elles ne servent pas uniquement à l’épilation, confie Luc Sulimovic, président du syndicat national des dermato-vénéréologues. Elles sont utilisées pour traiter les taches sur la peau. Or un mélanome est difficile à diagnostiquer et quand une esthéticienne enlève une tache au laser, il y a une perte de chance pour les patients. C’est donc une question de santé publique. »

Les lasers médicaux sont présents uniquement dans les cabinets médicaux afin d’éviter tout effet secondaire. La lumière émise par la machine se transforme en une forte source de chaleur pointant vers l’épiderme d’un individu. Le faisceau lumineux cible la base du poil. Si la machine est mal calibrée et que les indications ne sont pas respectées, le laser peut provoquer des brûlures. Avant et après une séance d’épilation laser, il est nécessaire de respecter certaines consignes.

Epilation laser : comment ça marche ?

Et surtout, qui fait l’épilation laser ? C’est l’union de la pratique de l’infirmière et de la théorie médicale nécessaire à l’expertise de l’encadrement du traitement. Les médecins travaillent en binôme avec les infirmières. L’épilation laser sans médecin est possible lors d’une séance, du moment qu’il y ait une phase préliminaire de paramétrage.

Au fur et à mesure des séances, la disparition des poils est de plus en plus visible mais avant ces résultats, une consultation pré-épilation est nécessaire.

La première consultation

Avant d’initier votre traitement, vous serez reçu par Dr Louis pour un rendez-vous de pré-épilation (totalement gratuit) au cours duquel il va élaborer votre diagnostic médical selon votre phototype de peau et votre pilosité.

A l’issue de cette consultation, il établit un protocole précis pour chacune des zones que vous souhaitez traiter, et saura administrer le paramétrage de la machine.

A la suite de quoi, une synthèse des informations délivrées par le médecin vous sera transmise, accompagnée d’un consentement éclairé, qu’il vous sera demandé de signer. Un devis vous sera alors proposé pour l’ensemble de votre traitement suivant les zones et/ou formules choisies. Afin d’évaluer la faisabilité d’un projet d’épilation définitive, un test sera réalisé pour observer la réactivité des poils et de la peau.

Une fois ces éléments révisés, il vous suffit de prendre votre rendez-vous online via Doctolib ou par téléphone pour commencer vos séances. Une fois vos séances réservées, allez sur Doctolib mon compte mes rendez-vous !

Équipé du laser Clarity II de chez Lutronic, le Centre Laser Médical Bourgogne offre une sécurité maximale pour la santé et le confort des patients. Le Dr Louis vous propose un premier rendez-vous gratuit et sans engagement afin de répondre à toutes vos questions, réservez dès maintenant !

Partager l'article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest

Inscrivez vous à notre newsletter pour ne rien manquer de nos conseils ou actus !